Ce projet de film documentaire et de livre (essai), vise à contribuer au mouvement mondial en faveur de modes de pensée et de compréhension de la vie plus sains. Alors que la pandémie de Covid 19 fait toujours rage, quelques mois après le semi-confinement imposé au Sénégal, nous suivons les témoignages de trois femmes engagées dans l’apport de changements positifs, dans les domaines croisés du développement économique, de l’éducation, de la psychologie et du bien-être personnel. Leurs points de vue spirituels et philosophiques convergent sur un point central : le besoin vital d’harmonie, à partir d’un sentiment d’interconnexion et d’interdépendance avec tous les éléments de la vie. 

Retrouvez la page complète du film et de l’essai ANIMA ici.
 

Documentaire de Laure Malécot- Produit par Artmada Sénégal / avec le soutien de Ecoversities Alliances



This documentary film and book (essay) project aims to contribute to the global movement for healthier ways of thinking and understanding life. While the Covid-19 pandemic is still raging, a few months after the semi-confinement imposed in Senegal, we follow the testimonies of three women engaged in bringing positive change in the intersecting fields of economic development, education, psychology and personal well-being. Their spiritual and philosophical views converge on a central point: the vital need for harmony, based on a sense of interconnection and interdependence with all elements of life.

Find the full ANIMA film and essay page here.

Documentary by Laure Malécot – Produced by Artmada Sénégal / with the support of the Ecoversities Alliance

Laure Malécot est née le 15 février 1972 à Paris. Parallèlement à ses études de Cinéma, à l’Université Paris 8   de 1995 à 1998, elle collabore à des tournages de longs-métrage de cinéma et de téléfilms, à divers postes, principalement d’assistante à la réalisation et à la décoration. Après un temps consacré à la peinture, au Sénégal, elle a crée, et animé, de 2004 à 2012, « Résonance Africaine », magazine socio-culturel hebdomadaire d’une heure, sur  les ondes d’Aligre FM, radio libre parisienne. Depuis 2007, elle vit entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Journaliste free-lance pour divers médias, scénariste de fiction, et réalisatrice,  entre autres  du documentaire “Iya tundé, la Mère est revenue”, sur la chorégraphe Germaine Acogny, produit en 2017 par Méditatik (Sénégal), et la biographie qu’elle lui a consacré “Danser l’Humanité” aux éditions Vives Voix (Sénégal- 2019).

 


Laure Malécot, born on February 15th, 1972 in Paris, at the University Paris 8, achieving her dream. At the same time, she had collaborated in shootings of full-length film of cinema and television films, in diverse posts, mainly of Director assistant  and in  Decoration assistant. After a time dedicated to painting), at Senegal, she has create, and lead, from 2004 till 2012, ” African Resonance “, weekly sociocultural magazine of one hour, on the waves of Aligre FM, Parisian independent radio station.Since 2007, she lives between Senegal and Ivory Coast. Journalist freelance for diverse media, scriptwriter and director, by means of the documentary ” Iya tundé, the Mother returned “, on the choreographer Germaine Acogny, produced in 2017 by Méditatik ( Senegal), and  the biography that she dedicated her ” to Dance the Humanity “, in the Lively publishing Vives Voix (Senegal), she shares the sum of her reflections, fed by her journeys.

Share this post

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Other Publications